Plan #1jeune1solution

Mis à jour le : 19/04/2021

Aide à l'embauche

Aide à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans

Jusqu'a 4000 € d'aides aux entreprises pour recruter un jeune de moins de 26 ans

Prime à l'embauche, apprentissage, service civique, formation à des métiers d'avenir, parcours d'insertion, le Plan #1jeune1solution accompagnera massivement et efficacement les jeunes pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire et la crise économique qui en découle. Cette aide vise à favoriser l'embauche des jeunes de moins de 26 ans par l'instauration d'une compensation forfaitaire de cotisations sociales.


Faciliter l’entrée dans la vie professionnelle


Pour les entreprises qui recrutent du 1er juillet au 31 décembre 2021 4 000 € pour des contrats de travail de plus de 3 mois des jeunes de moins de 25 ans, jusqu'à 2 SMIC.


Une prime pour favoriser l’apprentissage et les contrats de professionnalisation

5 000 € pour recruter un apprenti de moins de 18 ans

8 000 € pour un jeune de + 18 ans


Contrat préparant à un diplôme ou un titre de niveau master ou inférieur, signé entre le 1 er juillet et le 28 février 2021.

5 000 ou 8 000 € par contrat préparant à un diplôme ou un titre de niveau licence professionnelle ou inférieur, signé entre le 1erjuillet 2020 et le 28 février 2021.


Aide exceptionnelle pour l'embauche en contrat d'apprentissage


Il s'agit d'une aide pour accompagner financièrement les employeurs qui recrutent en contrats d'apprentissage. Cette aide est versée pour la 1ere année d'exécution du contrat et n’est pas cumulable avec l’aide à l’embauche d’un jeune.

Le montant de l'aide varie en fonction de l'âge de l'apprenti :

  • 5000 € pour un apprenti de moins de 18 ans
  • 8 000 € pour un apprenti majeur.

Toutes les entreprises de moins de 250 salariés peuvent bénéficier de cette aide, sans condition, si elles respectent l'une des 2 conditions suivantes :

  • Atteindre au moins 5 % de contrats favorisant l’insertion professionnelle :
    • au 31 décembre 2021 pour les contrats d'apprentissage conclus entre le 1er juillet 2020 et le 31 mars 2020
    • au 31 décembre 2022 pour les contrats d'apprentissage conclus entre le 1er avril et le 31 décembre 2021.
  • Atteindre au moins 3 % d’alternants (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) et avoir connu une progression de 10 % d'alternants :
    • au 31 décembre 2021 pour les contrats d'apprentissage conclus entre le 1er juillet 2020 et le 31 mars 2020
    • au 31 décembre 2022 pour les contrats d'apprentissage conclus entre le 1er avril et le 31 décembre 2021.


L'aide s'applique aux contrats d'apprentissage conclus entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021 pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle.

L'aide est versée mensuellement, dès le premier mois et dès la réception de la déclaration sociale nominative (DSN) et contrôle de celle-ci par l'Agence de services et de paiement (ASP).


Aide exceptionnelle pour l'embauche en contrat de professionalisation


Cette aide accompagne les entreprises qui embauchent un salarié en contrat de professionnalisation entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021 pour la préparation par un jeune de moins de 30 ans d’un diplôme jusqu'au niveau master. Elle est versée pour les 12 premiers mois d’exécution du contrat.

Le montant de cette aide et ses modalités de versement sont les mêmes que ceux de l'aide exceptionnelle pour l'embauche en contrat d'apprentissage.

 Les contrats de professionnalisation expérimentauxsont également éligibles à l’aide.

En savoir plus 

Orientation et formation

Orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et les métiers d’avenir


100 000 nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes qui seront proposées aux jeunes sans qualification ou en échec dans l’enseignement supérieur grâce au Plan d’Investissement dans les compétences (PIC)


Les filières stratégiques et d’avenir

  • Les métiers de la transition écologique
  •  Les métiers du numérique 


le pass numérique vers l’emploi acquérir les compétences du numérique en situation professionnelle tous les jeunes accompagnés pourront réaliser un diagnostic de leurs maîtrises des compétences numériques, grâce à un outil de diagnostic en ligne (PIX) conçu pour des publics jeunes et adultes. Lorsque le diagnostic montre le besoin de, consolider les compétences numériques, les jeunes verront leur compte personnel de formation abondé automatiquement du montant correspondant à la formation CLEA numérique qui permet d’acquérir les premières compétences numériques vers l’emploi.

Des formations numériques pour les jeunes non-qualifiés la grande Ecole du Numérique (GEN) : développeur, les métiers de technicien, les métiers créatifs ainsi que ceux de la communication et de l’accompagnement au numérique.



Le secteur du soin et de la santé : aides-soignants, infirmières et auxiliaires de vie


Les secteurs prioritaires du Plan de relance (tourisme, industrie, agriculture et agro-alimentaire


► En savoir plus : travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/pic



Accès via moncompteformation à une offre de formation qualifiante

D’ici la fin de l’année 2020, chaque jeune de moins de 25 ans sans qualification pourra accéder via « moncompteformation » à une offre de formation qualifiante ou préparant à la qualification adaptée à ses besoins


► En savoir plus : moncompteformation.gouv.fr



Revalorisation de la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle

2 catégories de rémunération selon l’âge

16/18 ans 200 € par mois

18/25 ans : 500 € par mois



Des parcours personnalisés pour les décrocheurs entre 16 et 18 ans


Programme de 4 mois porté par l’AFPA vise pour les jeunes qui n’ont pas pu rentrer dans le cadre scolaire à changer le regard qu’il porte sur eux-mêmes, sur leurs pairs, sur l’entreprise et la société.


Leur redonner confiance, les guider vers l’autonomie, leur faire découvrir des métiers et valider leurs acquis par une certification délivrée en Open Badges (déclaration dématérialisée de l’acquisition des compétences socles, compétences transversales et compétences numérique).


Des places de formation supplémentaires pour les lycéens et les étudiants.


Formation obligatoire des 16/18 ans

Passer d’un droit formel à un droit réel


Accès à la plateforme